VOLUME 5 MTL

VOLUME MTL, le seul festival annuel à Montréal mettant en avant la publication et les artistes du livre revient cet automne pour sa 5e édition. Un programme complet présentera des activités pour mettre en valeur le travail d’artistes et d’éditeurs, incluant des visites d’ateliers, des présentations d’artistes, des expositions et des colloques. Suivez l’action sur notre compte Instagram @volumemtl, #volume5mtl et notre page Facebook, et n’oubliez surtout pas de visitez l’énorme salon du livre d’art et du livre d’artiste les 1 et 2 octobre pour découvrir les nouvelles productions des plus de 50 exposants.

La coordonnatrice à la programmation pour Volume 5 MTL : Danielle St-Amour

 

PROGRAMME

 

Salon du livre Volume 5 MTL

1 – 2 Oct  11h – 18h gratuit

SAT (Société des arts technologiques) 1201 Saint-Laurent ; lieu accessible. métro Saint-Laurent.

Le salon du livre d’art et du livre d’artiste Volume 5 MTL met en valeur les talents et les légendes du livre d’artiste du monde entier. Plus de 50 éditeurs vous attendent afin de partager leur passion du livre d’artiste, de l’édition d’art et de la chose imprimée ! De plus, il y aura une grande section de livres vintage sur l’art usages. Musique fourni en directe par n10.as . Suivez l’événement Facebook ici.

 

 

L’archive dans le livre d’art

26 sept – 7 oct lundi, mercredi, vendredi — 9H-17H
ARTEXTE, 2, rue Sainte-Catherine Est (espace 301)
 Montréal, QC, H2X 1K4

 

Du 26 septembre au 7 octobre, visitez L’archive dans le livre d’art – Une exposition commissariée par Anabelle Chassé et Jessica Hébert. Une exposition en bibliothèque qui explore l’utilisation des documents d’archives comme moyen de création artistique à travers des publications d’artistes.

Artexte est une bibliothèque et un centre d’exposition en art contemporain, avec une collection unique de plus de 30 000 publications couvrant divers aspects des arts visuels.

 

 

Volume 5 Zine Jam

28-Sept

Nouvel Établissement, 5817 Saint-Laurent 

20h – 22h Gratuit

 

Atelier de fabrication de zine collectif gratuit. Venez contribuer des pages à un zine collectif qui sera disponible au salon du livre d’art durant Volume 5 MTL! Tous les matériaux fournis. Une co-production entre Zine Recipe, Expozine et Volume 5 MTL.  @zinerecipe @expozinemtl

 

 

 

Club de lecture de livres d’artistes @ BAnQ

29 Sep 14h – 16h

BAnQ Rosemont, 2275 Holt

Venez découvrir deux livres d’artistes conservés à la Bibliothèque nationale qui abordent les thèmes de la collection et de la réutilisation à deux époques différentes : Images apprivoisées de Roland Giguère, publié en 1953, et Con todo mi afecto de Josée Pedneault, publié en 2011. Comme dans un club de lecture, vous pourrez prendre le temps d’écouter ou de lire le texte et d’examiner ces deux créations. Vous serez ensuite invité à participer à une discussion de groupe sur votre expérience de lecture.

 

 

 

 

Epistolary Webs

OK Stamp Press

29 Sep 19h – 20h30 webdiffusion

Joignez-vous à M et maya de OK Stamp Press pour une table ronde et une lecture collective intitulée « Epistolary Webs », où vous serez invité.e.s à explorer le rôle de la correspondance écrite dans les réseaux d’entraide. M et maya présenteront le travail d’activistes et d’artistes qui placent de la correspondance et les structures de soutien pour les populations incarcérées au centre de leur travail. Les participant.e.s à la table ronde comprennent :

Mark Menjivar, Prisoner Correspondence Project ( et d’autres à confirmer) ; d’Austin, TX et de Tiohtià:ke/ Montréal, QC (les bases d’opération de OK Stamp actuelles). La deuxième partie du projet consiste en la lecture collective de lettres : les invité.e.s de la table ronde et les participant.e.s à l’événement sont encouragé.e.s à présenter des lettres qu’ils.elles ont reçues, des courriels, des messages texte errants, des missives de conversation de groupe, des recettes annotées, des lettres qu’ils.elles ont écrites ou qu’ils.elles ont trouvées, et à les mettre en commun, avec le consentement du.de la destinataire ou de l’auteur.e des lettres. Les participant.e.s et les visiteur.seuse.s de Volume 5 sont également invité.e.s à faire don de leurs lettres pour un projet d’édition mené par OK Stamp Press, pour un projet qui servira à collecter des fonds pour les communautés de correspondant.e.s. Envoyez un courriel à okstamppress@gmail.com si vous voulez lire une lettre durant l’événement.

 

 

CASON SHARPE X VOLUME MTL 5

INSTAGRAM LIVE – C MAGAZINE

Joignez-vous à Cason Sharpe, chroniqueur en ligne de livres d’art de C Magazine, pour une série d’entretiens éclair avec une partie des nombreux exposants de cette édition de VOLUME. Brève, irrévérencieuse et instructive, chaque entrevue sera réalisée sur place à la Société des Arts Technologiques et diffusée sur Internet via Instagram Live.

Inspirée par les entrevues spontanées de Joan Rivers sur le tapis rouge et les folies en coulisses de Nardwaur la serviette humaine, cette série est conçue pour présenter aux téléspectateur.trice.s un éventail de projets d’édition et de praticien.ne.s de partout au Canada et ailleurs.

Cason Sharpe est un écrivain qui vit présentement à Toronto. Ses œuvres de fiction et ses critiques ont été publiées notamment dans Canadian Art, C Magazine, Public Parking, Cleo Journal, Guts Canadian Feminist Magazine, Brick, PRISM International et the Real Life. Son premier recueil de récits, Our Lady of Perpetual Realness, a été publié par Metatron Press en 2017. Nommé écrivain queer à surveiller par THIS Magazine, Cason a présenté son travail au Musée des beaux-arts de l’Ontario, à la foire des livres d’art de Vancouver, à foire des livres d’art des Prairies et au festival de film de Hamilton.

 

 

Amy Ching-Yan Lam : Looty Goes to Heaven

1 Oct 15H30-17H

SAT (Société des arts technologiques) 1201 Saint-Laurent ; lieu accessible. métro Saint-Laurent.

Amy Ching-Yan Lam lit et discute un extrait de son livre Looty Goes to Heaven, basé sur l’histoire d’un petit chien pékinois volé au Palais d’été, près de Pékin, à la fin de la deuxième guerre de l’opium, et offert en cadeau à la reine Victoria. Le chien, rebaptisé « Looty » en référence au pillage du Palais d’été, lieu de sa découverte. Looty Goes to Heaven est une réimagination de la vie de Looty, à mi-chemin entre réalité et fantaisie. Lam sera rejoint par Aman Sandhu pour une conversation et une séance de questions suivant la lecture.

Amy Ching-Yan Lam est une artiste et une écrivaine. Elle a présenté des projets à l’échelle internationale, en solo et dans le cadre du collectif Life of a Craphead. Looty Goes to Heaven a été commissionné par Eastside Projects, Birmingham UK, pour les Jeux du Commonwealth de 2022. D’autres expositions et performances ont été présentées au Musée des beaux-arts de l’Ontario et à la Biennale MediaCity de Séoul, et Lam a participé à des résidences à la Fondation Macdowell et Delfina. Son premier recueil de poésie est à paraître chez Brick Books au printemps 2023.

Aman Sandhu travaille à Montréal et à Glasgow. Ses installations, qui combinent le dessin, les images animées et le texte, sont considérées par l’artiste comme des groupes d’objets refusant d’être perçus à travers les standards institutionnels intransigeants. Au moyen de l’improvisation, il souhaite redéfinir la place du refus de la critique pour créer d’autres voies d’accès à la connaissance.

 

 

LE SIGH : Transliteration in Digital Arts Publishing, avec Mue (Catherine Debard et Léon Lo), Katherine Melançon, H. Felix Chau Bradley

1-Oct  19H30-00H

Anteism, 435 Beaubien W.

LE SIGH, nouveau magazine d’art en ligne, présente une lecture en direct par le collectif de sons digérés Mue (Catherine Debard et Léon Lo) et de l’artiste visuelle Katherine Melançon, suivie d’une conversation avec l’auteur H. Felix Chau Bradley. En réfléchissant à la traduction de l’art contemporain axé sur la temporalité à travers des discours littéraires, biographiques ou autres discours artistiques non traditionnels, LE SIGH et ses collaborateur.trice.s proposent différents modes de consommation et sondent l’agencement des restes de table et autres détritus du monde de l’art. Que se passe-t-il après voir dévoré un livre d’art ou un journal, ingéré toute sa pulpe lustrée et ses encres saturées pour ensuite se tourner vers la matrice ? Pourquoi choisir d’imprimer sur du papier lorsque l’Internet fonctionne comme une archive textuelle/texturée contemporaine déjà digérée ?

H Felix Chau Bradley est l’auteur-e de « Personal Attention Roleplay », qui a été finaliste pour le WUC Danuta Gleed Literary Award et le Kobo Rakuten Emerging Writer Prize en 2022, ainsi qu’un livre de colportage de poésie, « Automatic Object Lessons ». Iel est le-la rédacteur-trice de This Magazine, et l’animateur-trice du club de lecture science-fiction « Strange Futures ». Iel habite à Tiohtià:ke (Montréal).Mue est un duo basé à Tiohtià:ke/Montréal composé de Catherine Debard et Léon Lo. Le projet de musique électronique fusionne deux pratiques distinctes et explore la façon dont elles interagissent l’une avec l’autre, en tissant des motifs asymétriques, en créant des espaces et en digérant des sons variés.

 

WENDY’S SUBWAY X VOLUME 5 MTL

2-Oct  14h30 – 15h30

SAT (Société des arts technologiques) 1201 Saint-Laurent ; lieu accessible. métro Saint-Laurent.

WENDY’S SUBWAY

À l’occasion de Volumes 5, Rachel Valinsky, directrice artistique de Wendy’s Subway, présente les publications récentes, en particulier la série Document, une initiative de publication interdisciplinaire qui met en lumière le travail d’artistes dont la pratique est axée sur le temps, sous forme imprimée. La série offre aux artistes une plateforme unique pour explorer la relation entre le texte de performance et l’événement en direct, entre les impulsions documentaires et archivistiques et la vie quotidienne et la pratique créative, et entre la performance et ses retombées.

Wendy’s Subway est une salle de lecture, un espace d’écriture et un éditeur indépendant à but non lucratif situé à Bushwick, Brooklyn. Nous soutenons les artistes et écrivain.e.s émergent.e.s dans la réalisation d’œuvres expérimentales et impératives et créons des modes alternatifs d’apprentissage et de réflexion en communauté. Wendy’s Subway se consacre à encourager l’engagement créatif, critique et discursif avec les arts et la littérature.

Rachel Valinsky est une écrivaine, rédactrice et conservatrice basée à New York. Elle est cofondatrice et directrice artistique de Wendy’s Subway, et rédactrice en chef de Primary Information. Ses écrits sont parus dans Art in America, Art-Agenda, Artforum, Frieze, BOMB et autres. Elle a été écrivaine d’art en résidence au Centre Banff et critique d’art en résidence à la Fondation d’art CUE/Art 21. Rachel est candidate au doctorat en histoire de l’art au Graduate Center de la City University of New York et enseigne actuellement l’écriture et les études de performance à la New School et au Queens College.

 

 

PS GUELPH presentes – O LONE TRAVELLER

2-Oct 16h-17:30h

SAT (Société des arts technologiques) 1201 Saint-Laurent ; lieu accessible. métro Saint-Laurent.

PS GUELPH

Joignez-vous à Mélika Hashemi, Shirin Fahimi et Publication Studio Guelph pour le lancement du livre O Lone Traveller à Montréal et participez à une discussion et à un atelier. PS Guelph est une petite maison d’édition ontarienne de livres faits à la main avec un réseau d’une poignée de studios associés partout dans le monde.

Mélika Hashemi est une artiste et chercheuse basée à Kitchener, en Ontario. Utilisant l’art comme un dispositif, elle trouve des façons de renouveler l’intersectionnalité et l’autonomisation par le biais du curriculum qui va au-delà des écrans et des murs institutionnels.

Artiste irano-canadienne, Shirin Fahimi explore l’impact des sciences occultes et du mysticisme dans l’autonomisation de la présence féminine dans les domaines politique, spirituel et numérique.

Ayant fait ses débuts dans le monde du street art, Mitra Fakhrashrafi est une artiste multimédia et une conservatrice redevable à l’activisme d’abolition des frontières. Dans son temps libre, elle écoute la musique émergeante de Toronto, une ville depuis toujours queer, trans, indigène, noire et diasporique.

Joyce Joumaa est une artiste vidéo établie à Montréal qui s’intéresse à l’intersection de l’art et de la politique comme moyen de traduire les images du climat politique entourant les lieux qu’elle fréquente. Ses œuvres abordent les thèmes de l’exil, de la langue, de la mémoire d’après-guerre et de l’éducation post-coloniale.

Nima Esmailpour est un artiste d’origine iranienne, un historien de l’art et un commissaire d’exposition basé à Tkoronto/Toronto. Il détient une maîtrise en art et politique du Goldsmiths College (Université de Londres) et est actuellement étudiant au doctorat au département d’histoire de l’art de l’Université Concordia. Nima est le cofondateur de Diaspora in Diaspora, une plateforme de publication en ligne et imprimée.

 

FLINT MAGAZINE/ HALIM EL DABH @ LE SYSTEME

2-Oct  19H-TARD

LE SYSTÈME, 7119 Rue St-Hubert, Montréal, QC H2S 2N1

POP Montreal – Art POP co-production

DETROIT ART BOOK FAIR x JOURNAL SAFAR

VOLUME X La Foire du livre d’art de Détroit présente une soirée spéciale de musique et de son inspirée par le travail du compositeur, musicien et ethnomusicologue égyptien Halim El-Dabh (1921-2017) et son prochain disque The Wondrous Reverberations of Halim El-Dabh. Cet événement est organisé par Flint Magazine et Studio Safar en prévision de leur troisième numéro, ayant pour thème les merveilles. L’idée d’une merveille provient avant tout de l’imagination humaine. L’émerveillement peut être précurseur d’action ou de développement, mais peut également ne mener à rien. En éliminant les contraintes géographiques et en utilisant les 7 merveilles originales comme une sorte de rubrique, Flint Magazine : Numéro 3 vise à collecter et à présenter 7 nouvelles possibilités d’émerveillement.

19H – SOIRÉE D’ÉCOUTE – LES MERVEILLEUSES RÉVERBÉRATIONS DE HALIM EL-DABH
VOLUME MTL, Studio Safar et Detroit Art Book Fair présentent une soirée spéciale de musique et de sonorité inspirée par le travail du défunt compositeur, musicien et ethnomusicologue égyptien Halim El-Dabh (1921-2017) et son prochain disque The Wondrous Reverberations of Halim El-Dabh, lancé dans le plus récent numéro du projet multimédia FLINT MAGAZINE, Wonder.
20H – MAIA ASSHAQ ( LISTE DE LECTURE )
Maia Asshaq est une écrivaine et rédactrice assyrienne basée à Los Angeles. Plus souvent qu’autrement, ses écrits incorporent son histoire personnelle et familiale, qui se matérialise par des explorations sonores, à la fois expérimentales et traditionnelles de son héritage assyrien. Elle est la fondatrice de la Detroit Art Book Fair et la rédactrice en chef du Flint Magazine.
21H MATT CONZETT
Matt Conzett est un artiste vivant à Détroit qui travaille principalement avec le son. Il crée de la musique sous les noms de The Glass Path (solo) et The New Me (duo). Il dirige aussi ses propres labels, Irrational Tent et Nonstilevo (en co-direction). Matt collabore régulièrement à une série de performances sonores expérimentales alliant musique et poésie enregistrée, appelée « pre-recorded happy hour » (apéro préenregistré).
22H HABIB 
Habib est un musicien et un artiste sonore de Tunis, en Tunisie. Sans préoccupation pour le style ou la cohérence, sa musique oscille constamment entre l’improvisation libre, la musique concrète et un large éventail d’influences traditionnelles. En ce moment, ses recherches portent en sur les thèmes de la simplicité, de l’imprévisibilité et de la vie. Habib est également le cofondateur d’Interzone Editions, l’un des labels expérimentaux et collectifs artistiques les plus remarquables de Montréal à l’heure actuelle.
23 H EEJUNGMI (DJ)
EEJUNGMI est le projet de musique électronique de Katie Lee. En tant que créatrice dans les domaines de l’architecture et de la musique, Katie aborde son travail avec une compréhension interdisciplinaire du son et de l’espace, pour faire part de ses explorations émotionnelles. Ses productions sont à la fois une extension importante et une note en bas de page de sa propre musique.

Flint Magazine est une revue multimédia non reliée, conçue sur le modèle d’Aspen Magazine, la très influente revue d’art « en boîte ». Comme Aspen, chaque numéro de Flint rassemble une collection variée de textes, de films, d’imprimés et de sons, entremêlant le tactile et l’intangible tant dans le contenu que dans la forme. Studio Safar est une agence de design et une maison d’édition (est 2012), avec des bureaux à Beyrouth et, depuis peu, à Tiohtia:ke (Montréal). Le studio adopte une approche expérimentale du design. Comme son nom le suggère, le studio s’intéresse aux notions de communication à travers les barrières culturelles et linguistiques. Les projets, qui touchent différents médias et cadres de conception tels que stratégies de communication, publications, identités visuelles, expositions et décors, ainsi que les sites Web, s’étendent sur différents supports. La plupart des projets sont destinés au secteur culturel élargi et s’inscrivent dans un discours social et politique. Loin de revendiquer un style spécifique, le studio s’engage à créer des solutions de design singulières pour chacune de ses collaborations. Puisant dans un vaste éventail d’influences et d’inspirations artistiques et culturelles, la recherche demeure au cœur du processus de conception. Le studio collabore avec un réseau de créatifs issus d’un large réseau et de domaines variés. Le studio publie le journal semestriel et bilingue (arabe/anglais) de design et de culture visuelle, Safar. Le magazine répond au manque d’écrits critiques sur le design dans le sud du monde, et s’efforce de reconnaître les designers comme des agents actifs de production culturelle. Le studio se déploie également dans la publication de livres sur le design dans la région.

 

Nour Bishouty en conversation avec Swapnaa Tamhane

Art Metropole + Librarie Maktaba

27-Sep 18h-20h

Librarie Maktaba, 165 Rue Saint-Paul O., Montréal, QC H2Y 1Z5

1—130: Selected works Ghassan Bishouty b. 1941 Safad, Palestine — d. 2004 Amman, Jordan.

Art Metropole et la  Librarie Maktaba, en partenariat avec Volume 5, présentent Nour Bishouty en conversation avec Swapnaa Tamhane. Dans son tout dernier livre d’artiste, 1-130, Nour Bishouty s’inspire du travail de son défunt père, l’artiste Ghassan Bishouty (né en 1941, Palestine et mort en 2004 en Jordanie). Empruntant aux méthodes muséologiques d’indexation et de classification des objets pour conférer à l’histoire et à l’œuvre de son père une forme de pseudo-visibilité et d’ordre, Bishouty remet simultanément en question les conventions structurelles et insuffle aux œuvres d’art et aux documents éphémères de son père ses propres actes de collage, d’ekphrasis et de narration.
Bishouty sera rejointe par Swapnaa Tamhane, artiste et commissaire basée à Montréal, pour discuter du livre, de sa réalisation et de la place de celui-ci dans sa pratique au sens large.

Swapnaa Tamhane est une artiste et une conservatrice. Elle est titulaire d’un MFA en fibres et pratiques matérielles de l’Université Concordia de Montréal (2021) et d’un MA en art contemporain de l’Université de Manchester (2001). Sa pratique visuelle est consacrée au dessin, à la fabrication de papier artisanal et à la recherche sur l’histoire matérielle du coton et du jute.
Nour Bishouty est une artiste basée à Tkaronto qui travaille avec la vidéo, la sculpture, les images numériques, l’installation, les œuvres sur papier et l’écriture. Sa pratique fait référence à ses histoires familiales et matérielles pour explorer les héritages coloniaux et soulever des questions sur la dissonance, l’opacité, la lisibilité et les possibilités de création de malentendus.
La Librarie Maktaba est une librairie indépendante et un espace culturel polyvalent situé dans un bâtiment patrimonial du quartier dynamique du Vieux-Port de Montréal. MAKTABA est une librairie spécialisée axée sur la culture, qui propose des livres en anglais, d’auteur.trice.s divers.e.s sur une variété de sujets. Son objectif est de cultiver et de partager la connaissance, l’inspiration et l’imagination avec la grande communauté montréalaise, avec une portée virtuelle mondiale.

La conservation et la préservation d’une bibliothèque

Gallery 44 Centre for Contemporary Photography

28-Sep 12h-13h webdiffusion

Rejoignez la Galerie 44 pour une visite de la bibliothèque suivie d’une discussion. Nous vous proposons de découvrir des livres sélectionnés par le personnel de la Galerie 44 et des artistes membres, avant d’entamer une discussion ouverte sur la valeur des petites bibliothèques et la manière de les animer. Inscrivez-vous pour l’activité ici.

La bibliothèque de la Gallery 44 contient plus de 1000 ouvrages, en se spécialisant dans les monographies d’artistes rares, les manuels techniques ésotériques et les publications d’artistes. La bibliothèque de prêt est ouverte aux membres 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et au public sur rendez-vous.

La Gallery 44 Centre for Contemporary Photography, est un organisme de bienfaisance, à but non lucratif et géré par des artistes, qui s’engage à soutenir les approches multiformes de la photographie et des médias d’images en mouvement. Fondée en 1979 dans le but d’établir un environnement propice au développement de la pratique artistique, la Gallery 44 a pour mandat de fournir un contexte propice à une réflexion et un dialogue significatifs sur la photographie contemporaine.

La Gallery 44 s’engage à offrir des programmes qui reflètent la constante évolution de la définition de la photographie, en présentant un large éventail de pratiques qui permettent des explorations opportunes et critiques du médium. Grâce aux expositions, à l’engagement du public, aux programmes éducatifs et aux installations de production, son objectif est d’explorer les implications artistiques, culturelles, historiques, sociales et politiques de l’image dans un monde visuel en constante expansion.

 

ATELIER : Se confronter à l’écriture et au rêve — ANNULÉ

PERIPHERAL REVIEW

1-Oct  13H30-15H

SAT (Société des arts technologiques) 1201 Saint-Laurent ; lieu accessible. métro Saint-Laurent.

Malheureusement cet activité à dû être annulé.

L’atelier présente aux participant.e.s une brève introduction à l’interprétation des rêves et certaines idées contemporaines entourant le symbolisme des rêves et l’accès au subconscient par le biais des rêves. À la lumière de cette approche, nous allons nous plonger collectivement dans l’écriture sur l’art et nous interroger sur la manière dont la connexion avec notre inconscient et son interprétation peuvent contribuer à approfondir notre capacité et notre compréhension de l’art. L’atelier comprends des sélections de lectures de Helene Cixous, bell hooks, Ursula K Le Guin, Sigmond Freud et Carl Jung, et Matthew Spellberg. SVP remplir le formulaire ici pour vous inscire à l’atelier.

Lauren Lavery est artiste, écrivaine, rédactrice en chef de Peripheral Review et directrice de la rédaction de The Capilano Review. Elle a publié des textes artistiques pour The Capilano Review, ReIssue, BlackFlash, Cornelia Magazine, Public Parking, Peripheral Review, LUMA Quarterly, ainsi que des textes d’exposition pour Wil Aballe Projects, Martha Street Studios, Xpace Cultural Centre et Y+ Contemporary. Elle est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’École des arts contemporains de l’Université Simon Fraser et est actuellement basée à Vancouver, en Colombie-Britannique.

 

Volume 5 MTL est une production d’ARCMTL rendu possible en partie grâce au soutien du Conseil des arts du Canada,  SODEC et le Conseil des arts et des lettres du Québec. Design graphique 2022 par Anahita Jamali Reid.